Santé du chat : les maladies de la peau les plus courantes

Santé du chat : les maladies de la peau les plus courantes

En cas de maladie, la peau du chat est la première partie du corps touchée. Pourtant, son pelage joue un rôle important puisqu’il protège l’animal. Aussi, si des signes de maladies de la peau apparaissent, le chat doit être immédiatement pris en charge. Pour ce faire, vous devez d’abord connaître les principales maladies de la peau chez ces félins.

Les signes avant-coureurs

Un chat souffre au niveau de sa peau quand il se gratte de manière intempestive. Ses poils commencent ensuite à chuter même en dehors des périodes de mue. Dans certains cas, vous remarquerez même l’apparition de croûtes sur la surface de la peau. Cela s’accompagne généralement de lésions très graves. Notez tout de même que certaines pathologies n’ont pas de signe visible. Elles ne se remarquent que quand la maladie est très avancée. Aussi, les vétérinaires recommandent de toujours de suivre un traitement antiparasitaire pour chat.

Les maladies de la peau liées aux parasites

Les chats peuvent être envahis par de nombreux parasites. Tiques, puces, poux, acariens ou encore vers sont susceptibles d’atteindre votre animal de compagnie. Pour les prévenir, il serait judicieux de réaliser un traitement préventif antiparasitaire. En ne réalisant pas cette prévention, vous exposez votre chat à des démangeaisons. Ces dernières peuvent même mener à des lésions cutanées sérieuses. Il faut savoir que ces lésions ne sont pas forcément remarquables. Il se pourrait que vous ne les remarquiez que quand l’animal commence à perdre ses poils.

Les allergies aux puces

Le chat peut être touché par la DAPP (Dermatite par Allergie aux Piqûres de Puces) ou DHPP (Dermatite par Hypersensibilité aux Piqûres de Puces). Il s’agit d’une allergie causant des démangeaisons sur la surface de la peau de l’animal. Elle peut provoquer l’apparition de prurit. Cette allergie est assez grave puisqu’elle peut provoquer des lésions cutanées importantes. Elle débute généralement par l’apparition de boutons sur l’arrière-train de l’animal. Dans ce cas, il faut consulter un vétérinaire.

L’apparition de champignon

Comme l’être humain, le chat peut aussi être atteint par les champignons. Chez ces félins, la pathologie la plus courante reste la teigne. C’est un mycose provoqué par une sorte de micro champignon. Elle provoque des lésions cutanées et une dépilation chez l’animal. Les zones touchées sont surtout le dos et la tête. Il faut toutefois savoir que la teigne n’est pas source de démangeaison. Néanmoins, elle est facilement transmissible à l’homme. D’ailleurs, vous devez prendre des précautions quand votre chat en est atteint. Les vétérinaires conseillent de nettoyer tous les linges et les accessoires du chat.

Les maladies liées au stress

Aussi incroyable soit-il, le chat est un animal particulièrement fragile. Un simple changement d’environnement peut le stresser. Un déménagement peut par exemple le conduire à se gratter. Aussi, pensez à bien gérer le déménagement pour ne pas affecter l’animal. Si nécessaire, demandez l’avis d’un professionnel dans le domaine pour ne pas troubler le félin. Vous devez toujours le rassurer et le câlinez pour qu’il puisse se sentir en sécurité. Déménagez également tous ces effets personnels afin qu’il trouve facilement ses marques dans la nouvelle maison.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *